5G et smartcities : vers un monde hautement connecté

Médias / Télécoms

Après l’Asie et l’Amérique du Nord, la 5G est arrivée en Europe avec une multitude d’opportunités. Sujet d’inquiétude sur la santé et l’environnement pour les uns, elle constitue une véritable opportunité pour les autres, à travers les services qu’elle propose. Elle transformera nos villes traditionnelles en villes intelligentes (smart cities) à travers son débit ultra élevé, son temps de latence faible et la densité d’équipements pouvant être connectés par unité de surface. Ses applications sont nombreuses : de la réalité virtuelle à la gestion quotidienne de nos villes, elle s’imposera dans le futur comme une technologie avec laquelle il faudra composer.

Réalité virtuelle et réalité augmentée

La réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte connaitront de profondes mutations avec le déploiement de la 5G. Ces technologies rendront les villes plus intelligentes et permettront une meilleure interaction avec elles.

  • La réalité augmentée : elle permet de superposer des informations virtuelles sur le monde réel à travers un équipement connecté (smartphone, casque, tablette, etc.)
  • La réalité virtuelle : c’est une technologie d’immersion qui se fait via un casque connecté et plonge l’utilisateur dans un monde virtuel en trois dimensions.
  • La réalité mixte : c’est une combinaison des deux technologies précédentes. Elle permet, à travers un casque, de fusionner la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour simuler un univers inspiré du monde réel.

Ces technologies, pour fonctionner correctement, ont besoin d’une connexion très haut débit, ce qui est possible avec la 5G. Grâce à elles, notre vie quotidienne va évoluer et il sera possible de faire des visites virtuelles tout en restant tranquillement à la maison.

IKEA, fabricant de meubles propose par exemple la réalité augmentée pour permettre à ses clients d’essayer des meubles dans leur appartement et de tester différents agencements, tout cela dans un monde virtuel.

Faciliter les déplacements urbains

L’avènement des véhicules autonomes ouvre un chantier sur lequel la 5G est probablement la plus attendue. Elle permettra de transmettre des informations en temps réel et avec un temps de latence très faible. Les véhicules seront également capables de communiquer avec leur environnement extérieur : d’autres véhicules, la signalisation, les piétons, etc.

Avec un débit dix fois supérieur à celui de la 4G, la 5G favorisera l’essor des véhicules autonomes et des réseaux de transports intelligents, permettant ainsi de décongestionner le trafic. Il fera également baisser la pollution sonore et les émissions de gaz à effet de serre en optimisant le trafic (par exemple réduction du temps passé à la recherche d’une place de stationnement).

Meilleure gestion opérationnelle de la ville

Grâce à l’ensemble des informations issues de capteurs, les réseaux 5G pourront transmettre des données essentielles à l’amélioration de la gestion de la ville telles que la quantité de déchets dans les poubelles, la qualité de l’air dans les quartiers, l’état des boîtes aux lettres (vides ou non), la quantité de neige à tel endroit, etc. Les applications sont nombreuses. Les capteurs seront partout pour recueillir toutes ces informations en temps réel et celles-ci seront analysées par des algorithmes d’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle pour nous indiquer les conclusions à tirer de ces informations.

Grâce à l’internet des objets, les villes seront en mesure de localiser les véhicules volés, coordonner les actions des services de secours, etc.

Industrie 4.0

Grâce à la 5G et l’internet des objets, le concept d’industrie 4.0 deviendra la nouvelle norme pour les industriels. Les robots seront connectés à des données en temps réel. Les usines intelligentes pourront réagir instantanément à des mises à jour de chiffres et d’indicateurs de performance. Grâce à la 5G, les usines seront dans une tendance de maintenance prédictive. La plupart des industriels indiquent avoir déjà recours à la technologie 5G ou prévoient de l'adopter dans le futur.

Classement des smart cities dans le monde

Un classement conçu par l’Institute of Management Development (IMD) de Lausanne en collaboration avec l'Université de Singapour pour la technologie et le design (SUTD) a dressé la liste des villes les plus intelligentes du monde. Ce classement est réalisé selon les dispositions technologiques de villes et les critères recouvrent 5 thématiques : la santé, la sécurité, la mobilité, les activités et la gouvernance.

L’Asie arrive en tête de liste avec Singapour comme première ville intelligente du monde ; avec à ses côtés Taipei à la 8ème place. L’Europe suit de près avec Helsinki et Zurich respectivement aux 2ème et 3ème places dans ce classement. D’autres villes européennes sont dans le top 10 avec Oslo, Copenhague, Genève et Amsterdam qui arrivent respectivement aux 5ème, 6ème, 7ème et 9ème places.

L’Océanie arrive en 4ème position avec la ville d’Auckland.

Les Américains, quant à eux n’apparaissent qu’à la 10ème place avec New-York.

Si certaines villes européennes semblent bien placées dans ce classement, il n’en est pas le cas pour les villes françaises où la première ville connectée est Lyon qui arrive à la 51ème position dans le classement mondial, suivie de Paris à la 61ème place et Marseille à la 78ème place.

Déjà déployée dans plusieurs villes à travers le monde, la 5G améliorera les services proposés par ses prédécesseurs et proposera de nouveaux services bien plus innovants. Elle apparaît comme la technologie qui permettra de transformer nos villes en véritables univers connectés.

Toutefois, même si son impact supposé négatif sur la santé et l’environnement n’est pas avérée, elle continue de susciter des craintes au sein de la population depuis son introduction sur le marché.

Partager